DevaNsens
massages bien-etre
My video

La marjolaine à coquille, Huile essentielle créatrice.

samedi, 06 mars 2021
Rate this item
(0 votes)

La marjolaine à coquille est cultivée dans tous les pays chauds du bassin méditerranéen. 

La réputation de la marjolaine à coquilles, remonte à l'Egypte antique où elle était vénérée comme plante sacrée dédiée à Osiris, Dieu de la Terre, qui apprend aux hommes la culture et la civilisation.

Plante aromatique aux vertus universelle, elle rentrait aussi bien dans des recettes culinaires que dans des compositions et baumes cosmétiques ou des remèdes pour la santé. Chez les Romains, on tressait des couronnes de marjolaine pour cerner la tête des jeunes mariées, les onguents à la marjolaine étaient connus pour leur vertus sur les nerfs irrités.

Dans les pays arabes, elle servait pour soigner les migraines, le hoquet et les étourdissements.

Répandue dans toute l'Europe médiévale, elle occupait une place de premier choix pour soigner des maux aussi étendus comme les affections de la poitrine, de l'estomac, de la rate et de l'utérus.

 

Son énergie, élément et chakra.

Animée par les éléments Air, eau et feu, son huile essentielle nous apporte à la fois une légèreté au niveau du souffle, une fluidité énergétique et émotionnelle ainsi qu'une chaleur douce qui réchauffe et stimule le corps entier.

Sa vibration agit notamment sur les chakras du 3ème oeil, de la gorge et du plexus solaire, carrefours énergétiques qu'elle ouvre avec beaucoup de tact et de douceur sans nous bousculer. Sa senteur dégage une grande harmonie, reliant à la fois les énergies Yin et Yang où les forces vitales se soutiennent et s'équilibre mutuellement ce qui explique son grand intérêt pour le rééquilibrage du système ortho- et parasympathique.

 

Les inhalations et méditations olfactives à la Marjolaine à coquilles sont un véritable bain de jouvence et de jouissance olfactive. Très appréciée par la plupart des gens pour son parfum très équilibré et jovial, associant à la fois des notes fraîches, légères et aériennes à des notes vertes herbacées plus soutenues, la Marjolaine à coquilles séduit par son caractère enjoué, charmant et dynamique qui exhale la fougue, l'insouciance et la spontanéité de la jeunesse.

Son esprit plein d'entrain, léger et ludique, elle balaye les lourdeurs du corps et de la tête tout en éveillant et stimulant nos organes sensoriels, portes d'entrée vers le monde, les mondes.

L'action énergétique de son souffle est double. Dans un premier temps ses notes plus légères remontent à la tête avant que les molécules aromatiques plus denses descendent pour s'installer confortablement dans le ventre. Elle rétablit à nouveau la communication entre le haut et le bas du corps et remet en mouvement ce qui a été stagnant. Sa grande mobilité et fluidité nous aident à sortir de l'inertie, on dirait qu'avec elle, les choses redeviennent faciles. Grâce à sa grande volatilité, elle s'infiltre partout pour aérer nos espaces intérieurs en amplifiant le souffle dans ses trois dimensions. Elle est particulièrement utile pour dégager nos cerveaux embués ainsi que les peurs qui se traduisent par une gêne respiratoire ou un blocage au niveau du pharynx, de la thyroïde ou du plexus solaire. Elle attire tout particulièrement notre attentions sur toute la partie postérieure du buste, du cou et des omoplates, zones d'ombre et de tensions importantes qui peuvent être reliées aux peurs devant l'inconnu ou encore devant des représailles, des menaces d'une autorité (imaginaire ou réelle).

 

Son corps physique, psychique et énergétique.

Les domaines d'application de la Marjolaine à coquilles sont très étendus. Elle a des propriétés antiseptiques, anti-infectieuses très intéressantes notamment au niveau de la sphère ORL. 

Son terrain de prédilection se situe au niveau du système nerveux. Elle stimulera l'irrigation sanguine au niveau du cerveau, soulagera les crampes et douleurs musculaires et rhumatismales, apaisera l'agitation corporelle et mentale, l'irritabilité, l'agressivité, les angoisses, les état dépressifs légers.

Elle agira de façon décontractante sur les tensions accumulées sur l'axe digestif: sphère buccale, langue, œsophage, estomac, intestin grêle.

La Marjolaine à coquilles nous ramène à nos sensations corporelles, elle nous aide à nous sentir bien dans notre corps physique, dans notre "chair" tout en apaisant des tensions psychiques dues aux peurs inconscientes.

Il s'agit d'une huile essentielle de terrain, de soutien, de prévention, avec sa double action à la fois fortifiante au niveau des organes vitaux, et calmante et équilibrante au niveau du système nerveux.

 

Son application.

En méditation olfactive, son arôme fort agréable et doux se prête particulièrement bien pour un travail en méditation olfactive. Sa fraîcheur et tonicité stimuleront notre organisme dans un premier temps avant de développer ses notes plus chaudes et apaisantes qui nous amèneront tranquillement vers une détente profonde et le sommeil.

En aroma-massage énergétique, selon les saisons et le but recherché, elle sera associée à des huiles essentielles complémentaires pour créer des synergies et augmenter son efficacité.

L'hiver, en massage tonifiant, immunostimulant sur le thorax, les bras et le dos. Excellente association avec les Romarins, Thyms, Laurier noble, Niaouli...

En été, très bonne association avec les huiles essentielles de Lavande, Lavandin, Sauge sclarée, Menthe poivrée, Cyprès...pour apporter fraîcheur et légèreté et améliorer la circulation sanguine et lymphatique.

Au printemps, en association avec le Romarin à cinéole, l'Hô, le Citron jaune, la Menthe verte… ces huiles essentielles toniques et dynamiques donneront l'envie de s'alléger, d'émerger de l'hiver, de bouger, de créer…

A l'automne, ambiance cocooning en association avec des huiles essentielles chaudes, épicées et digestives comme le Basilic tropical, le clou de Girofle, le Gingembre…

 

Les couples aromatiques en aroma-massage.

La Marjolaine à coquilles et le Romarin à cinéole, notamment au niveau du dos, du buste et des jambes: dosage à part égale.

La Marjolaine à coquilles et la lavande vraie, sur le ventre, ces deux huiles essentielles favorisent la détente du corps en générale et des organes digestifs et du petit bassin en particulier en cas de spasmes et de règles douloureuses.

Pour débloquer le plexus solaire et cardiaque et calmer les perturbations digestives dues aux stress ou à l'émotivité, l'association de la Marjolaine à coquilles, de la mélisse et de la menthe poivrée, favorise le relâchement du diaphragme et libère la respiration abdominale.

 

Son application traditionnelle.

Pour le système cardio-vasculaire, hypertension, palpitations...

Pour le système digestif, aérophagies, flatulences, colites, crampes et ulcères d'estomac, gastrite, maladies de Crohn …

Pour le système musculaire et articulaire, douleurs et contractures musculaires, osseuses et rhumatismales, crampes, lombalgies, courbatures, névralgies.

Pour le système nerveux, manque de confiance, émotivité, stress, irritabilité, agressivité, angoisse, dépression, spasmophilie, étourdissement, vertiges, difficultés d'endormissement, régularise la thyroïde.

Pour le système respiratoire, refroidissement, bronchites, sinusites, otites, toux…

 

 

Bibliographie, Les huiles essentielles féminines-Jutta Lenze.

 

Read 152 times Last modified on samedi, 06 mars 2021 13:45
2016 DevaNsens