DevaNsens
massages bien-etre
My video

La ménopause, un temps pour soi.

lundi, 28 octobre 2019
Rate this item
(0 votes)

Nouveau rythme pour le corps, construction d'une nouvelle identité féminine: la ménopause est un rite de passage.

 

Une longue série de changements, c'est ainsi que l'on pourrait définir la vie. A chacune de ses étapes, le corps et l'esprit modifient leurs besoins et leur fonctionnement. Dans nos sociétés occidentales cependant, la ménopause apparaît comme un échange plutôt défavorable, un passage de la vie où l'on perd quelque chose, où l'on s'appauvrit. Dans son étymologie même (du grec "meiniai, mois" et "pausis, cesser") le mot suggère la privation, la "cessation du mois" en référence au cycle menstruel.

 

Un passage de vie. 

Vers 50 ans, les ovaires cessent de fonctionner. Cela signifie que la production d'hormones sexuelles féminines s'arrête. Durant cette période, les femmes ont tendance à prendre du ventre, parce qu'elles ne sont plus protégées par les hormones féminines qui sculptent le corps. D'autres signes de "masculinisation" apparaissent, comme un duvet sur les lèvres ou le menton. La femme peut alors avoir l'impression de perde un aspect important de son identité féminine. On voit apparaître parfois aussi des trouble comme l’insomnie, la nervosité et dans certains cas des états dépressifs.

Lorsqu'une activité s'interrompt brusquement, l'organisme commence à osciller. Il connait des moments très Yin, comme une transpiration excessive, qui alternent avec des moments très Yang, comme des bouffées de chaleur. Autre élément significatif, sur le plan physiologique, on assiste durant la ménopause à une baisse de la densité osseuse puisque les hormones sexuelles ont aussi pour fonction de renforcer les os. Le squelette peut devenir plus fragile. 

Il existe heureusement des solutions pour aider le corps à retrouver un équilibre.

 

Le corps, notre meilleure pharmacie.

La ménopause est un fait naturel, même si elle est aujourd'hui encore souvent considérée comme une pathologie qu'il faut soigner. L'industrie pharmaceutique propose d'administrer des oestro-progestatifs durant la ménopause pour réduire les bouffées de chaleur. Le gros problème, c'est qu'il existe un lien direct entre l'administration inconsidérée de ces médicaments et l'augmentation des cancers du sein. Ce n'est que dans certains cas de ménopause précoce qu'il est recommandé de prescrire des patchs d’œstrogènes et de progestérone naturelles. Mais l'industrie ne cherche pas à développer cela, car ces produits ne peuvent être brevetés (il s'agit d'une substance naturelle) et il n'y a donc pas d'intérêt financier. Elle propose donc toujours des transformations chimiques d'hormones masculines (androgènes) qu'elle peut vendre cher. 

 

Retour à soi.

Aucune crainte à avoir, donc. Tout est normal, sain et physiologique. Il est très intéressant de considérer la signification de la ménopause dans les cultures traditionnelles, où cette étape n'a aucune connotation négative. Au contraire, c'est le moment où la femme acquiert un nouveau statut au sein de la famille. C'est une marque de sagesse, grâce à laquelle la femme est très respectée. Dans certaines cultures ancestrales, la ménopause était vue comme l'atteinte d'un haut niveau d'initiation et de pouvoir. Il s'agit donc de prendre conscience d'un nouveau centre. La ménopause correspond à un âge de bilans. C'est cette fameuse crise du milieu de la vie, observée dans tous les milieux sociaux-culturels chez les hommes comme chez les femmes. Dans l'abandon de ce qui l'a caractérisée jusque là, la femme peut expérimenter une légèreté jamais éprouvée auparavant. Pour certaines femmes, c'est une étape vers plus de liberté et d'épanouissement.

 

La sauge contre les bouffées de chaleur.

Les hyperthermies liées à la ménopause peuvent être pénibles et même embarrassantes. La sauge contient une substance qui simule de façon naturelle l'activité des œstrogènes et se prête à une décoction aux effets remarquables et au goût tout à fait agréable.

Le soir, mettez cinq feuilles de sauge fraîche dans une casserole avec un litre d'eau, couvrez et laissez bouillir pendant au moins une heure. Laissez reposer la décoction toute la nuit. Le lendemain, buvez cette "eau de sauge" dès le matin et durant la journée. Répétez l'opération tous les jours. Vous saurez par vous-même quand il sera temps d'arrêter.

 

Ménopause, un nouveau départ.

Mes conseils pour aider la régulation du corps pendant la ménopause:

  • Avant tout, privilégiez l'activité physique. C'est le moment de vous promener aussi souvent que possible. Cette simple habitude constitue un merveilleux remède pour prévenir l'ostéoporose. 
  • Évitez les aliments échauffants et donc très Yang, comme le vin, la viande et le fromage et préférez les végétaux, qui ont des qualités Yin, rafraîchissantes: légumes, graines, céréales, légumineuses, fruits (cuits de préférence et sans exagérer car ils ont tendance à faire gonfler le ventre.)
  • Limitez les protéines en général car elles ont tendance à acidifier l'organisme, avec la conséquence directe de faire diminuer le calcium dans les os. Le risque de fracture augmente avec la consommation de viande et diminue avec la consommation de légumes, qui alcalinisent.
  • Inutile de se gaver de yaourts et autres produits laitiers. Contrairement à ce que le lobby laitier prétend, leur consommation ne réduit aucunement les risques de fractures.
  • Faites attention aux sucres: les états dépressifs liés au déséquilibre hormonal augmentent les envies de gâteaux, soit, faites-les alors vous-mêmes.
Read 764 times
2016 DevaNsens