DevaNsens
massages bien-etre
My video

Bien respirer... vital, joyeux et facile.

lundi, 01 octobre 2018
Rate this item
(1 Vote)

La respiration c'est la vie. Du premier cri du nouveau-né jusqu'à notre dernier souffle, respirer c'est vivre. C'est un processus réflexe qui ne demande aucun effort. Cependant, en termes de qualité et de qualité nous utilisons notre pouvoir respiratoire seulement au quart de ses possibilités. Naturellement la respiration se fait par le nez mais que se passe-t-il lorsque cette voie est obstruée ? L'approche ayurvédique de la respiration invite à des soins quotidiens pour une respiration efficace, plus facile et vivifiante.

 

Respirer est la fonction vitale par excellence. On peut vivre sans boire pendant plusieurs jours et très longtemps sans manger mais on ne peut survivre que quelques petites minutes sans respirer. La respiration est instinctive, elle s'active sans y penser, sans le souhaiter et la plupart du temps sans effort.

 

Le nez.

Le nez est le maître de la respiration et en tout cas de l'inspiration. Lui seul est capable, grâce aux petits poils qui tapissent les parois, de filtrer les impuretés et de les empêcher d'entrer dans de cerveau et les poumons. C'est lui aussi qui tempère l'air ambiant de façon à ce que sa température ne heurte ni le cerveau ni les poumons. Il capte la consistance de l'air et des odeurs, transmet les informations et éventuellement lace des alertes. Il veille sur la qualité de l'air entrant. Sa fonction est de première importance et pour cela, il dispose de deux narines qui fonctionnent en alternance.

Selon l'Ayurvéda, quelques pratiques simples et faciles à mettre en place peuvent nous aider à maintenir une bonne fonction respiratoire.

 

Merci de ne pas encombrer.

Le mucus qui éventuellement encombre le nez est produit dans l'estomac. Il est le résultat plus ou moins rapide, collant et volumineux d'une indigestion.

Nous sommes tous uniques et hautement influencés par notre environnement. Cependant, sous nos latitudes et spécialement en France, c'est la consommation de produits laitiers le soir qui en est la cause la plus commune. 

Il ne s'agit pas du lait proprement-dit qui lui, consommé chaud et parfumé, vient rassurer un estomac inquiet et faciliter l'endormissement. Il s'agit de tous les yaourts, crèmes dessert ou glacées, les fromages, sans distinction de région, ou de qualité car ils sont trop denses, lourds, crémeux, salés, réfrigérés,secs pour que nous puissions les digérer correctement. Leur consommation le soir, au dîner, alors que le pouvoir digestif a décliné et que l'heure de coucher est proche, engendre des toxines dans le système digestif qui se manifestent au matin (ou durant la nuit) sous forme de mucus dans les voies respiratoires.

 

Défendre et favoriser.

Cela fait partie de l'hygiène de base selon l'Ayurvéda de nettoyer et prendre soin chaque matin des sept orifices de la tête. En ce qui concerne le nez, les techniques varient selon la personne, la saison et l'environnement. Cependant, il semble que tout le monde puisse bénéficier d'un petit automassage quotidien des narines. C'est très facile et plutôt agréable puisque lorsque nous étions enfants, nous le faisions, sans y penser jusqu'à ce que nos parents nous grondent et nous l'interdisent.

Il s'agit de se masser doucement l'intérieur des narines avec le petit doigt. L'ongle sera court, propre et inoffensif car la muqueuse nasale est très fragile. Seul l'abord immédiat des narines est concerné. Il n'est pas recommandé d'entrer profondément dans la cavité nasale. Le bout du doigt aura été au préalable trempé dans un corps gras.

L'Ayurvéda offre un immense éventail d'huiles spécifiques et de préparations à base de plantes, adaptées aux besoins de chacun. Pour commencer et rester simple, l'huile de tournesol sera choisie pourvu qu'elle soit bio, première pression à froid et utilisée tiédie au bain-marie ou rapidement réchauffée en la faisant tourner dans le creux de la main.

Dans ces conditions, masser lentement et en petits mouvements circulaires, une narine puis l'autre, apporte une sensation de détente et une lubrification des muqueuses qui vivifient la respiration.

Le soin s'achève par une douce mais profonde inspiration de contentement et un sourire !

 

Inviter l'Energie Vitale chaque matin, pratique du bien-être.

  • Debout, les pieds quelque peu écartés, prenez bien votre ancrage dans le sol en faisant basculer votre corps pour sentir vos points d'appui sous vos pieds, écartez les doigts de pieds et dépliez toute la voute  plantaire.
  • A partir des pieds, remontez mentalement le long de votre corps... les chevilles, les genoux puis les hanches et enfin les épaules et la nuque puis relâchez les bras et suivez-les jusqu'au bout des doigts.
  • Vous êtes debout, stable sans tension ni intention particulière.
  • Gardez les yeux ouverts, regardez droit devant vous et expirez profondément par la bouche. Il s'agit d'une véritable intention de vider vos poumons mais sans forcer. Puis laissez l'inspiration par le nez se faire comme une réponse naturelle et agréable et sentez l'air inspiré se répandre à l'intérieur de vous-même.
  • Expirez de nouveau intentionnellement par la bouche et recommencer une autre inspiration nourrissante et réjouissante.
  • Faites le trois fois, pas plus.
  • Il ne s'agit pas de force, ni de quantité, ni d'intensité: il s'agit de respirer trois fois de suite en pleine conscience. Puis revenir à une respiration "normale" sans bouger, encore quelques instants, avant de reprendre vos activités.
  • Ce sera votre rendez-vous quotidien avec l'Energie Vitale.

 

Read 87 times Last modified on lundi, 01 octobre 2018 08:48
2016 DevaNsens